Quelle origine pour Bamako ?

Publié le par cultures-maliennes

Cette histoire fait, comme pour Ségou, l’objet de plusieurs versions.

 

logo_bamako.gifUne de ces versions affirme qu’un grand chasseur Sarakollé du nom de Sériba Niakaté, venant de Lambidou près de Nioro du Sahel, s’installa à Moribabougou, 15 km à l’est de Bamako auprès de Bamba Sanogo. Le départ de Sériba pour l’autre rive contraria Bamba qui se retrouvait seul, jeté sur le dos : Bamba ko, c'est-à-dire abandonné à lui-même.

 

Pour d’autres, Bamako, qui peut signifier également le « marigot du caïman », tiendrait son nom du fait que les Niakaté sacrifiaient aux caïmans chaque année une jeune vierge.

 

Quant aux Touré, la tradition orale dit que leur ancêtre Taleb El Tourabi dit Tal Mahamane serait venu de Tawendit. Après un séjour à Tombouctou et à Djénné, c’est lui qui aurait crée la première mosquée sur le site actuel de Dabanani de Bamako.

 

Le site de Bamako a de toute façon été occupé dès la Préhistoire comme l’ont confirmé les fouilles archéologiques de Magnambougou.

.

Publié dans Histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

modibo 30/12/2012 14:48

Bamako est la plus authentique des capitales africaines